En tant que fan d’On n’demande qu’à en rire, j’ai assisté, avec des potes, au tournage du mardi 14 février. 2 émissions ont été enregistrées : celle du vendredi et celle du samedi. Débrief.

Arrivée au Moulin Rouge

Après m’être inscrit 2 semaines à l’avance sur claponline.com, après avoir reçu un e-mail de confirmation me demandant d’être là à 15h précises, me voilà devant le Moulin Rouge à… 14h07. Et il y avait déjà la queue devant les portes. Pas énorme, comparée à ce qu’elle était vers 15h, mais quand même, on voit que les gens sont prévoyants. On a attendu environ une heure avant de pouvoir rentrer. On nous demande d’ouvrir nos sacs avant de rentrer, puis on les dépose au vestiaire. On nous prête un boitier pour voter et nous voilà partis pour… attendre encore une bonne demi-heure dans les marches. Pendant ce temps, on voit arriver Jean Benguigui qui, en guise de salutation, nous clame « ça va chier grave ! » (véridique 😀 ), ainsi que Catherine Barma, suspendue à son téléphone. Elle a eu le droit de se faire huer par quelques connards lors de sa montée des marches… Et enfin, on commence à rentrer dans le studio !

Découverte du studio

Et là, waw ! Les dimensions du studio ont l’air très différentes de ce qu’on voit à la télé ! Le plateau central paraît plus petit, les décorations circulaires lumineuses bleues ont l’air plus grandes… On nous place dans les gradins. Derrière Jean Benguigui, un peu au dessus (ce qui fait que quand la caméra est sur Jean, on ne voit que nos jambes, mais il parait qu’on nous voit par moments quand même… 🙂 ). Le temps que le jury arrive, on nous briefe sur la conduite à adopter. Il faut applaudir en rythme pendant le générique, applaudir quand Laurent Ruquier présente le jury et les humoristes, etc. Catherine Barma, Jean Benguigui et Jean-Luc Moreau arrivent, on n’attend plus que Laurent ! Le voilà qui arrive, ses lunettes à la main… Waw, on le reconnait à peine sans ses lunettes sur le nez !

Ça tourne

On commence par enregistrer l’annonce qui sera faite sur France 2 quelques minutes avant l’émission, juste avant la publicité. Puis on enchaine avec l’émission proprement dite. Ça se passe comme à la télé, à part quelques « fails » ou quelques propos déplacés qui seront coupés au montage. Toutefois, j’ai eu la sensation un peu étrange de regarder mon émission préférée mais avec un angle complètement différent, un peu comme si ce n’était pas tourné dans le même studio. Bien sûr, j’ai voté avec mon boitier. 🙂 L’enregistrement de la première émission terminée, on fait une pause de 10 minutes pendant laquelle on nous distribue des bouteilles d’eau, puis c’est reparti. À la fin de la 2nde émission, je commençais à en avoir plein la tête (les lumières, le bruit pendant près de 3 heures, ça fatigue). On nous a remercié puis on est partis. Malheureusement, on n’a pas pu obtenir d’autographes…

Et nous voilà déjà dans le métro pour rentrer ! C’est vraiment une expérience à faire si on aime l’émission, mais franchement, je ne le ferais pas tous les jours, c’est réellement fatigant. Je répondrai à vos questions dans les commentaires ou sur Twitter (@vincesafe), sauf si ça concerne un sketch pas encore diffusé.

Voilà, si vous voulez assister à l’émission, inscrivez-vous sur claponline.com ou par téléphone au 01.41.11.11.11 (faites-le au moins 2 semaines à l’avance, les places partent vite). 🙂

Publicités